HISTORIQUE

 

L'Association touristique régionale du Bas-Saint-Laurent fut fondée le 25 février 1978 à Rivière-du-Loup. 

Les Associations touristiques régionales ont été reconnues officiellement lors du sommet économique provincial tenu à Sherbrooke à l'automne de 1978. Auparavant, le tourisme au Québec relevait du ministère du Loisir, de la Chasse et de la Pêche, dont la préoccupation était la production d'outils de promotion et la gestion de la faune et de la flore des parcs de la province. 

De façon plus concrète, les ATR devaient s'identifier et chapeauter des limites territoriales similaires aux limites des grandes régions administratives à saveur économique instituées vers les années 1965-1966. Le Québec compte 10 régions de ce type. Toutefois, les ATR qui ont été créées suite à une consultation populaire, laquelle a identifié 18 régions touristiques plutôt que 10, n'ont pas tenu compte de ce découpage administratif. 

Le 25 septembre 1984, le gouvernement annonçait la création d'un ministère du Tourisme de façon à accorder toute l'importance à ce secteur primordial de l'activité économique québécois. Les mandats confiés aux ATR par le ministère étaient la promotion du produit touristique et la concertation du développement. De façon concrète, voici à quoi ressemblent les interventions de l'ATR à cette époque : 

La concertation : reconnaitre l'ATR comme interlocuteur, susciter la polarisation du développement, constituer le membership, défendre les dossiers régionaux. 

La promotion : créer des outils pour positionner le Bas-Saint-Laurent, offrir le produit touristique aux autres régions du Québec, au Canada et ailleurs, diffuser l'information. 

L'information : se préoccuper de l'accueil et de l'information, revendiquer la signalisation et l'affichage, servir de centrale de réservations, suppléer aux besoins de formation. 

Le développement : dégager une « image de marque » pour la région. Développer des produits spécifiques en termes d'activités (forfaits) et vérifier la qualité du produit. Acquérir une plus grande connaissance de notre clientèle (segments de marché). Développer et actualiser notre approche marketing. 

 

MANDAT

Le mandat de Tourisme Bas-Saint-Laurent est de positionner la région du Bas-Saint-Laurent comme l'une des principales destinations vacances au Québec, de susciter le développement de l'offre touristique et d'en faire la mise en marché. Au Bas-Saint-Laurent, le tourisme est un secteur essentiel de l'économie : 850 entreprises, 7 800 emplois, 1 143 000 visiteurs et plus de 345 M$ en retombées économiques annuellement. 

VISION

Un séjour au Bas-Saint-Laurent, c'est une promesse de détente, d'évasion et de ressourcement. On se laisse emporter par le fleuve, qui ici devient la mer, l'air salin vivifiant, les couchers de soleil reconnus mondialement, le haut-pays authentique parsemé de lacs majestueux, une nature intacte, un riche patrimoine maritime et culturel. Le tout marqué par la passion, le savoir-faire et l'hospitalité des Bas-Laurentiens.